Le rapport Sartorius

Le rapport de l’expert mandaté par le gouvernement était présenté aujourd’hui à Bercy aux organisations syndicales, en présence d’élus locaux de Seine Saint Denis et Ille et Vilaine et du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Si l’’audit confirme bien la situation difficile de PSA et juge nécessaire une restructuration pour son avenir, il n’avalise ni la fermeture d’Aulnay, ni les 8000 suppressions d’emplois ni le délai donné (2014).

Les propositions actuelles du groupe n’étant pas acceptables en l’état, il a été proposé que soient organisées des réunions de négotiations tripartites (PSA, Organisations syndicales et Etat). A ce jour il semble que PSA ait refusé l’entrée de l’Etat dans ces négotiations.

La CFTC a choisi de le mettre à votre disposition ci-dessous l’intégralité du rapport Sartorius. 

Rappelons également que les organisations syndicales ont confié une mission d’expertise au cabinet SECAFI. Ce rapport sera présenté en deux temps : fin octobre pour ses conclusions partielles abordant les thématiques «finance» et «stratégie» ; fin novembre pour le rapport final. Ce  rapport devrait nous donner des précisions sur le bien-fondé ou pas de des mesures présentées par PSA.

La CFTC souhaite notamment que soient mis en lumière les deux questions suivantes :

  1. Les mesures de la Direction sont elles en adéquation avec la situation financière du groupe ; ne sont elles pas disproportionnées par rapport à l’état réel des finances ?
  2. La stratégie de montée en gamme et d’internationalisation du groupe n’est elle pas la cause de la situation actuelle ?

De plus, il est primordial que la Direction donne avec précision ses objectifs de ré-industrialisations du site d’Aulnay.

Download (PDF, Inconnu)

En cas de problème d’affichage, le rapport est également disponible en cliquant ici